Une maison correctement isolée dépense moins d’énergie. La déperdition de chaleur peut se faire par le toit, les murs ou ailleurs. Dans tous les cas, il faut un excellent calfeutrage pour garder le confort thermique et économiser sur la facture de chauffage.

Une bonne isolation du toit pour 30 % d’énergie en moins

Les spécialistes estiment que 30 % de la déperdition de chaleur se fait au niveau de la toiture. Ce chiffre est nettement supérieur à celui des murs qui seraient responsables des 25 % des fuites. Les échanges thermiques mal contrôlés entraînent une hausse de la facture d’électricité. C’est la raison pour laquelle il faudra penser à étanchéifier le toit. L’isolation des combles permet d’améliorer significativement les performances énergétiques. Il suffit parfois de verser un matériau en vrac dans le grenier pour maintenir la chaleur interne. Une technique consiste à ajouter une couche isolante à l’extérieur de la maison. Toituresduda.be vous apporte de plus amples informations sur cette approche.

Isoler les murs avec les meilleurs revêtements

Responsable des ponts thermiques, les murs peuvent être isolés de différentes manières. Un système de bardage contribue à la préservation de la chaleur intérieure. Divers matériaux pourront être utilisés. Il y a notamment le bois. La brique creuse reste une alternative à envisager. Une autre technique beaucoup plus courante revient à ajouter une plaque de laine de roche ou de verre sur les parois internes. Le polystyrène expansé a la particularité d’être accessible à tous les budgets. Les panneaux sont vissés sur des lames préalablement fixées. Cet épaississement réduit la surface habitable de chaque pièce de quelques précieux centimètres carrés.

Ne pas oublier de protéger le sol du gel

Environ 10 % de la chaleur d’une maison se perd au niveau du sol. Le revêtement doit être choisi en tenant compte des conditions climatiques. L’ajout d’une bonne isolation est indispensable sous certaines latitudes. Différents matériaux sont proposés dans le commerce. Pour ceux qui ont un parquet, la laine de verre, le polystyrène ainsi que le polyuréthane pourrait convenir. Ces produits en vrac sont à disposer en dessous de la marqueterie.   Dans certains cas, un simple tapis en fibre végétale fera l’affaire. Puis, s’il fait un froid polaire, la ouate, la cellulose ou les dérivées de chanvre ont porté leur fruit. Environ 20 cm d’isolation suffit pour que le sol reste chaud au cœur d’un hiver enneigé.

D’autres méthodes à mettre en œuvre pour moins consommer

L’ajout d’un double vitrage évite la formation de pont thermique au niveau d’une fenêtre. De plus, cela préserve contre les bruits extérieurs. Le blindage de la porte devrait également contribuer au confort phonique des occupants de la maison. Quoi qu’il en soit, le mieux serait de confier à spécialiste la réalisation d’un bilan énergétique. L’expertise d’un bureau d’étude pourra ainsi déterminer les actions qui pourront encore être entreprises pour moins consommer le courant. Parfois, l’isolation de la tuyauterie suffit à faire des coupes sur la facture. Il est possible d’apporter quelques changements d’habitude. Puis, certaines pièces telles que le garage devront être vérifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *